Rolls royce Phantom

124 900 € TTC

Étudier un financement
prestige automotiv
Nicolas GOUJAT

17 rue Jules GUESDE
42300 ROANNE - 42 Loire

Faites-vous rappeler !

Assurer ce véhicule

Établissez rapidement un devis d'assurance

Simuler un crédit

Comparez différentes offres de financement

Cote auto gratuite

Consultez la valeur moyenne sur le marché

Informations essentielles de cette Phantom

Prix
124 900 €
Catégorie
Berline
Année
2005
Portes
NC
Kilométrage
82 000 Km
Énergie
Essence
Boîte
NC
Première main
NC
Mise en circulation
13/07/2005
Places
NC
Puissance fiscale
NC
Puissance réelle
NC
Couleur extérieure
NC
Sellerie
NC
Garantie
Garantie 6 mois
CO2
NC
Crit'Air
NC

Caractéristiques de cette Phantom Essence

  Services optionnels : Livraison possible dans toute la France. Extension de garantie jusqu'à 12 mois. expertise du véhicule   Chapitre 1: Le modèle Il faut bien le reconnaitre, depuis les années 90, the best cars in the world ne le sont plus vraiment. Si la vénérable marque bénéficie toujours d'une aura inoxydable, le manque d'argent pour développer de nouveaux modèles se fait cruellement sentir. Alors que la concurrence allemande enchaine les nouveaux modèles tout les 7 ans, la Silver Spur a du porter l'étendard pendant 18 années! La Silver Seraph, et sa cousine Arnage, sorties en 1998, reflètent la tourmente des joutes entre les deux monstres allemand Volkswagen et BMW qui se battent à coup de centaines de millions de Livres pour récupérer les joyaux de la couronne.  Au début des années 2000, tout s'arrange. Le groupe BMW emporte Rolls Royce, tandis que VW conserve Bentley. Grâce notamment à l'afflue de capitaux, les deux marques sortent en 2003 leurs vrais nouveaux modèles, et chez Rolls Royce, en hommage à sa glorieuse ainée disparue en 1991, on reprend l'appellation Phantom. Qu'il s'agisse de Rolls Royce ou de Bentley, les allemands auront la grande intelligence de conserver l'identité des marques. Tournées vers un avenir qui n'oublie pas son passé, les bases d'une success story sont lachées. La Phantom renoue avec la supériorité qui a fait la marque. Empruntant une technologie BMW à la pointe, elle marie le meilleur des deux mondes avec un style extérieur unique, et une ambiance intérieur au summum du luxe et du raffinement. C'est incontestable, Rolls Royce est redevenu le meilleur avec cette nouvelle auto, évoluant clairement dans une autre galaxie.  Lorsqu'on est en présence d'une Phantom VII, on comprend immédiatement qu'on n'a pas affaire à une simple voiture, mais plutôt à un objet de luxe, comme peut l'être un yacht. On est immédiatement séduit par l'opulence et le sentiment de qualité qu'elle dégage. Le simple maniement de la poignée de porte témoigne du fait qu'elle a été construite pour durer éternellement, ou presque. Si l'on pourrait se laisser griser par son physique démesuré, il faut pourtant contempler l'objet qui fourmille de mille détails, à l'instar des logos RR sur les jantes, qui bénéficient d'un système permettant de les maintenir en permanence à la verticale. Les lignes qui sculptent les flancs sont également très travaillées, et les ajustement des panneaux de carrosserie contribuent à l'impression de qualité. L'expérience monte d'un cran, car si vous avez la chance d'avoir la clé de la forteresse, vous pouvez saisir la sculpturale poignée de portes, qui semble avoir été construite pour durer éternellement. Et c'est alors une ambiance unique qui s'offre à vous. Chacun des multiples détails est superbement designé. On trouve très peu de plastique, mais une profusion des plus beaux matériaux. A l'opposé du luxe à l'allemande qui vous en met plein la vue au travers d'innombrables gadgets, la technologie est ici complètement caché. L'ultra luxe se savoure grâce aux cuirs d'une extrême douceur, aux boiseries façonnées comme des commodes, aux épaisses moquettes en laine, ou bien encore aux cendriers en inox. On pourrait ainsi passer des heures à étudier chaque élément, mais pour conclure, il en est un qui marquera à coup sur l'esprit de votre garagiste: le crochet du capot moteur. Cette pièce d'aluminium ciselée est d'une incroyable beauté, et elle reflète à merveille l'esprit de cette voiture. Un soin extrême, y compris des détails que personne ne voit. On oublierait presque que cet objet peut aussi rouler! et de la meilleure manière qui soit. La encore, la Phantom évolue loin, très loin de la route...et de la concurrence.  La sensation de glisser au dessus de la route est saisissante. Calme absolu, réserve de puissance confortable, comme en témoigne le cadran power reserve. Tout est fait pour que le voyage de déroule dans la plus grande quiétude. Noyé dans ce cocon d'ultra luxe, on profite de l'incroyable sono, et on admire, presque 3 mètres plus loin, la Flying Lady qui vous ouvre la route. Une chose est certaine, cette voiture est le remède absolu contre les excès de vitesse, tant on aspire à la sérénité à son volant.   Chapitre 2: Cette Phantom VII Initialement prévue pour le marché américain, cette Phantom n'a finalement jamais quitté le vieux continent. Elle fut livrée en Suisse, et y est toujours restée. Sa configuration discrète est d'une grande élégance. Elle se présente dans un état très proche du neuf, qu'il s'agisse de sa présentation, ou de son fonctionnement. Comme son carnet de service le prouve, cette Phantom a toujours été entretenu dans le réseau de la marque, et a roulé régulièrement, ce qui est primordial pour un véhicule de ce type.   Chapitre 3: Aux rayons X Nous n'avons absolument rien relevé d'anormal sur cet exemplaire. La voiture n'a pas été repeinte ni accidenté et présente à merveille. Seul le pare choc avant présente quelques éclats de gravillons. Le grand service vient d'être effectué (remplacement des fluides moteur et boite, purge des freins et du liquide de direction...), en complément, les courroies d'accessoires et les tendeurs ont été remplacé. Les 4 pneumatiques, peu usés mais datant de 2013, ont également été remplacé. Enfin, nous avons jugé le compresseur d'air conditionné légèrement bruyant, il a donc été remplacé. Pour parfaire la présentation, le pare choc avant sera repeint pour la vente. Les livrets de bord sont présents, ainsi que le chargeur et une housse.   Chapitre 4: Son avenir Comme l'ont toujours été les Rolls Royce, la Phantom est un objet hors du temps. Construit pour durer, il ne subit pas les modes. Remplacée en 2018 par la Phantom VIII qui lui ressemble comme deux gouttes d'eaux, la Phantom VII, qui fêtera bientôt ses 20 ans, n'a pas pris une ride. Le futur acquéreur est donc certain de faire un excellent choix en optant pour une Phantom, qui plus avec cet exemplaire, en parfaite condition, et scrupuleusement révisé dans notre atelier.   Chapitre 5: Les images  
Vérifiez l'historique de ce véhicule

Autres Rolls royce Phantom correspondant à votre budget


Plus de résultats